Orientation 1 – Contribuer à l’épanouissement individuel et collectif grâce à la culture

Cette orientation porte sur la valorisation du caractère essentiel de la culture et de la langue française dans la vie des gens et des collectivités, entre autres par la reconnaissance de leur lien indissociable avec l’éducation. Le gouvernement aspire à ce que toutes et tous puissent accéder, participer et contribuer de manière significative à une vie culturelle québécoise riche et inclusive.

112 M$

Une vie culturelle en français, participative et engagée

Objectif 1.1
Prendre appui sur la participation à la vie culturelle pour valoriser la langue française

Mesure 1

Actions prévues :
  • renforcement du mandat du Secrétariat à la politique linguistique, qui devient le Secrétariat à la promotion et à la valorisation de la langue française;
  • mobilisation des acteurs gouvernementaux, institutionnels, culturels, économiques, sociaux et communautaires;
  • mise en place d’un comité interministériel visant à assurer la cohérence et la convergence de l’action gouvernementale en matière de langue;
  • conception et mise en œuvre d’un plan d’action interministériel intégré dans le cadre de la Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française;
  • rehaussement du soutien financier aux initiatives associées à la promotion et à la valorisation de la langue française dans l’espace public québécois;
  • consolidation et renforcement du volet langue dans le cadre des ententes de développement culturel conclues avec les instances municipales;
  • déploiement à grande échelle de l’approche de jumelage linguistique auprès de personnes ne connaissant pas ou connaissant peu la langue française;
  • intensification des activités de communication visant à promouvoir l’utilisation de la langue française dans l’espace public.

Objectif 1.2
Soutenir une participation culturelle élargie et inclusive

Mesure 2

Actions prévues :
  • promotion du loisir culturel comme composante majeure de la culture québécoise;
  • soutien financier d’activités de loisir culturel, notamment dans des réseaux s’adressant à des populations ayant moins accès à la culture : jeunes dans les camps de jour, aînés, résidents de CHSLD, personnes handicapées, personnes issues de l’immigration, etc., et ce, en dehors des écoles et des lieux culturels traditionnels;
  • offre de programmes de formation et d’accompagnement pour l’intégration de volets culturels à l’offre de services en loisir public : arts visuels et multimédias, danse, généalogie, improvisation théâtrale, slam, etc.;
  • création de mécanismes de reconnaissance de l’engagement citoyen bénévole en culture;
  • soutien financier de projets visant la santé mentale, l’inclusion sociale et économique, l’éducation populaire et collective, etc.;
  • évaluation des effets des activités culturelles dans une optique d’intervention sociale.

Mesure 3

Actions prévues :
  • achat d’équipement spécialisé et de produits culturels dont le format de diffusion est non standard;
  • conception d’animations sur mesure;
  • tenue d’activités « hors les murs », dans des lieux publics par exemple;
  • adaptation des lieux pour permettre un accès universel lors de la planification de projets de rénovation.

Mesure 4

Actions prévues :
  • mise en ligne de documents faisant partie des collections patrimoniales de BAnQ sur diverses plateformes collaboratives internationales reconnues;
  • offre d’activités de formation destinées à la population portant sur l’édition de contenus sur ces plateformes virtuelles.

Mesure 5

Action prévue :
  • instauration d’une mesure de gratuité grâce à une bonification du budget de fonctionnement des musées nationaux et privés soutenus par le Ministère.
En savoir plus :

 

Objectif 1.3
Renforcer l’engagement individuel et collectif en culture

Mesure 6

Actions prévues :
  • introduction de facteurs de pondération tenant compte, par exemple, de la taille et de l’emplacement géographique d’un organisme;
  • ouverture du programme à des collectes de fonds effectuées par des regroupements d’organismes.

Mesure 7

Actions prévues :
  • prolongation du crédit d’impôt pour un premier don en culture;
  • promotion de la philanthropie culturelle auprès des milieux culturels, entre autres par l’offre de formation.

L’apport croisé des secteurs culturels, éducatifs et sociaux

Objectif 1.4
Amplifier la relation entre la culture et l’éducation

Mesure 8

Actions prévues :
  • initiation des élèves à des disciplines artistiques qui ne figurent pas dans le Programme de formation de l’école québécoise, comme le cinéma;
  • sensibilisation des familles ainsi que des milieux scolaires et de la petite enfance aux bienfaits liés à la pratique d’activités culturelles;
  • enrichissement de la formation des enseignants et des éducateurs pour une meilleure intégration de la dimension culturelle à leur pratique professionnelle;
  • offre de formation aux artistes et aux travailleuses et travailleurs culturels qui désirent optimiser leur intervention en milieu scolaire;
  • mise en place d’un chantier collaboratif de recherche pour accroître les connaissances sur la relation des jeunes avec la culture (champs d’intérêt, comportements, freins à l’accès, place et retombées de la culture à l’école, etc.);
  • mutualisation et partage des connaissances, des expertises et des projets des sociétés d’État en culture qui sont actives dans la relation culture‑éducation-famille.

Mesure 9

Effets recherchés :
  • multiplication des occasions pour les élèves de vivre des expériences culturelles (arts visuels, chant choral, création vidéo, improvisation théâtrale, etc.) en classe, pendant les activités parascolaires ou au service de garde en milieu scolaire;
  • augmentation du nombre d’enfants et d’adultes en formation qui accèdent à un éventail diversifié d’activités associées à différents domaines culturels (arts de la scène, littérature, muséologie, etc.), peu importe s’ils fréquentent un centre de la petite enfance, une garderie subventionnée, une école ou un centre d’éducation des adultes;
  • accroissement de l’offre d’activités culturelles des collèges et des universités.

Objectif 1.5
Accroître la synergie des secteurs culturels et sociaux

Mesure 10

Effets recherchés :
  • appui à des projets intégrant les jeunes des Premières Nations et des communautés inuites, et à des projets initiés par eux;
  • aide au développement de projets de médiation culturelle;
  • intégration professionnelle de ces jeunes dans les milieux artistiques, culturels, communautaires et associatifs;
  • participation de ces jeunes à des stages, à des formations, à des séjours professionnels et de perfectionnement valorisant la culture comme levier d’intervention sociale.

Mesure 11

Actions prévues :
  • embauche de médiatrices et médiateurs culturels dans les bibliothèques municipales chargés d’animer des séances d’information sur la culture québécoise;
  • accompagnement de groupes lors d’activités culturelles;
  • mise sur pied et suivi de projets de loisir culturel avec les personnes immigrantes.
Facebook
Twitter