Orientation 2 – Façonner un environnement propice à la création et au rayonnement des arts et de la culture

En vertu de cette orientation, le gouvernement renouvelle son soutien aux artistes professionnels et aux créateurs ainsi qu’aux travailleurs, industries et organismes culturels. Il s’agit de leur permettre de mieux refléter l’évolution et la diversité des formes d’expression artistiques et culturelles et d’être les porte-étendards de la créativité québécoise, au Québec, au Canada et à l’étranger.

142,8 M$

Le déploiement de la création et de la production

Objectif 2.1
Soutenir une création et une production répondant à de hauts standards de qualité

Objectif 2.2
Favoriser la diversité des formes d’expression artistique et culturelle

Mesure 12

Effets recherchés :
  • amélioration du soutien pour encourager l’excellence, l’innovation, le développement des organismes et des entreprises culturelles ainsi que du soutien pour faciliter le cheminement professionnel des artistes;
  • augmentation du montant des bourses et des subventions;
  • augmentation du nombre d’artistes boursiers et du nombre d’œuvres subventionnées;
  • appui aux nouvelles pratiques artistiques, hybrides ou numériques.

Mesure 13

Effets recherchés :
  • actualisation de la mission et des domaines d’intervention de la SODEC;
  • amélioration de l’efficacité de ses instances consultatives;
  • modernisation de son fonctionnement et de ses programmes;
  • accentuation de l’attention accordée aux régions;
  • amélioration des services de première ligne destinés aux entreprises culturelles;
  • officialisation de son mandat de gestion du patrimoine immobilier.

La diffusion de la culture québécoise et sa notoriété à l’international

Objectif 2.3
Favoriser la diffusion culturelle sur tout le territoire québécois, au Canada et sur la scène internationale

Mesure 14

Effets recherchés :
  • augmentation du montant des bourses et des subventions;
  • augmentation du nombre de productions et d’œuvres québécoises, canadiennes et étrangères diffusées sur tout le territoire, et du nombre de spectacles en tournée;
  • offre d’une plus grande diversité d’œuvres et de productions québécoises et accès de la population québécoise à un plus grand éventail d’expériences culturelles;
  • amélioration de l’efficacité de la distribution et de la promotion des produits culturels dans les domaines du cinéma et de la musique;
  • renforcement des activités de développement de public pour les institutions muséales, les médias communautaires, les bibliothèques publiques, les salons du livre ou des métiers d’art, notamment;
  • élargissement des connaissances sur les meilleures pratiques de promotion et de développement de public, notamment dans l’univers numérique.

Objectif 2.4
Accroître l’influence du Québec en matière de culture et la coopération avec ses partenaires internationaux

Mesure 15

Actions prévues :
  • conclusion de partenariats, signature de nouvelles ententes bilatérales de coopération et ajout d’un volet culturel à certaines ententes de coopération déjà existantes;
  • promotion de la diversité des expressions culturelles, en collaboration notamment avec les pays en développement de la Francophonie;
  • consolidation de l’engagement du Québec auprès de ses partenaires de la Francophonie et de son rôle en matière de culture au sein de l’UNESCO;
  • renforcement de la coopération au sein de la Francophonie en vue d’accroître la visibilité des contenus culturels francophones dans l’univers numérique, en incluant TV5.

L’accès équitable à une vie professionnelle gratifiante et évolutive

Objectif 2.5
Améliorer les conditions socioéconomiques des artistes professionnels et des travailleuses et travailleurs culturels

Mesure 16

Actions prévues à court terme :
  • révision des deux lois sur le statut de l’artiste;
  • conclusion d’une entente avec la CNESST pour protéger les artistes du cirque lors de leurs entraînements;
  • création d’un guichet unique d’aide et d’accompagnement pour les victimes d’agressions sexuelles et de harcèlement;
  • offre de formation pour sensibiliser l’ensemble du secteur culturel québécois à la prévention des agressions sexuelles et du harcèlement;
  • mise en œuvre de services d’accompagnement pour faciliter la transition de carrière des artistes des arts de la scène (danse, cirque, théâtre et musique).
Autres actions prévues :
  • amélioration de la connaissance des conditions socioéconomiques des artistes et des travailleuses et travailleurs culturels;
  • examen de moyens pour améliorer l’accès des artistes et des travailleuses et travailleurs culturels à un régime de retraite, à des assurances collectives et à des mesures fiscales adaptées à leur réalité;
  • obtention d’une reconnaissance des métiers traditionnels dans le domaine du bâtiment par l’industrie de la construction et élaboration d’un programme de formation pour assurer la transmission des savoir-faire liés au patrimoine bâti.

Objectif 2.6
Offrir aux artistes et aux travailleuses et travailleurs culturels l’accès à un continuum cohérent de formation professionnelle et de perfectionnement

Mesure 17

Actions prévues :
  • examen de l’ensemble de la formation artistique disponible au Québec dans la perspective d’en améliorer la cohérence et l’accessibilité, et création d’un répertoire unifié de l’offre;
  • révision du Plan national de formation en métiers d’art;
  • création d’un pôle d’excellence en art et créativité numérique regroupant les réseaux de l’enseignement, de la recherche et de la culture ainsi que les entreprises créatives;
  • actualisation de l’engagement tripartite MCC-MTESS-CPMT pour assurer la présence de formation continue en culture partout au Québec (Stratégie nationale de la main-d’œuvre);
  • bonification du soutien accordé au Conservatoire de musique et d’art dramatique du Québec, à l’École nationale de l’humour et à l’École nationale de cirque.

Objectif 2.7
Assurer une meilleure inclusion de tous les talents

Mesure 18

Actions prévues :
  • analyse des facteurs et des situations d’exclusion dans les différents métiers du secteur culturel;
  • détermination et mise en place d’interventions prioritaires pour améliorer l’accès de toutes et tous aux services, aux programmes, aux emplois, aux réseaux et aux structures décisionnelles en culture, en incluant la représentation dans les espaces médiatiques et audiovisuels;
  • analyse des meilleures pratiques et de leurs retombées sur certains groupes sociaux au sein du secteur culturel, notamment les femmes, les personnes issues de la diversité, les artistes, les travailleuses et travailleurs culturels vivant avec un handicap, ainsi que sur la relève.
Facebook
Twitter