Mot du premier ministre

Notre culture nous ressemble et nous rassemble. Elle joue un rôle majeur dans l’affirmation de notre caractère distinctif. Vitrine incomparable sur l’excellence de notre créativité et de notre savoir-faire, elle est le fruit du travail incessant de plusieurs générations d’artistes, d’artisans, d’entrepreneurs et de travailleurs culturels ainsi que de l’engagement de la population et de tous les paliers de gouvernement.

Souvenons-nous que, déjà en 1961, le Québec agissait comme précurseur en créant un ministère entièrement consacré au développement d’une culture forte et accessible, une première en Amérique du Nord. Trois décennies plus tard, nous relevions le défi de mettre de l’avant une politique culturelle engageant l’ensemble du gouvernement.

Aujourd’hui, le monde change profondément et rapidement. L’accélération technologique et la transformation majeure des modes de création, de production et de diffusion des expressions culturelles nous amènent à revoir nos approches. Avec cette nouvelle politique, nous souhaitons donc moderniser et amplifier la vision ambitieuse portée par nos prédécesseurs, celle d’une société qui mise sur la culture dans une perspective d’épanouissement et d’enrichissement collectif, d’innovation et d’adaptation à l’évolution rapide et constante de son environnement.

Pour que la langue française rayonne au Québec et dans le monde, pour que la culture soit de plus en plus présente dans le quotidien de la population et parce que l’autonomie de la création ainsi que la liberté d’expression et d’information sont des valeurs fondamentales au Québec, nous choisissons aujourd’hui de donner une nouvelle impulsion à notre action. 

Avec cette politique, nous nous assurons que notre culture occupe la place importante et centrale qui lui revient dans le nouveau Québec que nous bâtissons. Ensemble, continuons de la faire rayonner et évoluer au rythme de notre société.

Philippe Couillard
Premier ministre du Québec